Choisir son Expert en Automobile est un droit légitime et inaliénable :

 

OUI, non seulement vous le pouvez, mais c'est surtout pour vous garantir le respect intégrale des règles de Droit commun des divers Codes et des déontologies professionnelles respectives incontournables ...

 

 Prenez connaissance de mon expérience vécue, avec 2 preuves indiscutables à l'appui, dans le choix de missionner mon propre Expert auto indépendant, chez mon garagiste, non agréé assurance, lors d'un important sinistre dont j'ai été victime en 2010.

(environ 11.000,00 euros de préjudices).

Bien évidemment, en maintenant mes choix, j'ai eu gain de cause, comme beaucoup d'autres victimes qui n'ont pas baissé pas les bras devant tout chantage d'assureur et/ou autres professionnels liés contractuellement ou commercialement ... (voir l' art.L.326-6 du Code de la Route, etc...) ...

 

 

Victime, vous pouvez, voire vous devez choisir VOTRE propre Expert en automobile (article R.326-1 du Code de la Route), indépendant de tout lien économique extérieur à son activité de conseil et ses responsabilités professionnelles. (idem pour votre réparateur).

 

Attention à ce qui a été mis en place depuis 1996, par la plupart des sociétés d'assurances françaises via leur convention IRSA perverse. En effet, celle-ci est très souvent préjudiciable aux victimes, en se soustrayant partiellement voire totalement à leur règlementation qui les oblige ainsi qu'au Droit Commun en vigueur qui prime sur leurs conventions internes (interprofessionnelles d'assureurs)...

 

L'expertise automobile est une profession règlementée par l’État Français depuis 1972. Elle doit rester neutre et indépendante avec une déontologie probe.

 

Victime, ne laissez surtout pas votre assureur décider à votre place, sauf si vous lui en laissez la possibilité via un incontournable mandat écrit clair et explicite en ce sens, émis par vos soins.

 

Votre assureur n'est pas prioritaire, ni "leurs" experts habituellement "rattachés commercialement" par des statistiques mensuelles de coûts moyens sinistres illégales, pourtant proscrites par l'article L.326-6 du Code de la Route. Cette abus de position dominante génère de très nombreux conflits d'intérêts économiques, et inopposable car non contradictoire ... sous couvert en réponse de vous contraindre à faire faire contre expertise à votre charge, plus onéreuse ...

 

Tout ceci est d'autant plus vrai pour toutes les victimes de préjudices, au sens large, et pas seulement celles liées à un accident de la circulation routière.

 

La règlementation est très claire, conformément aux articles :

L.124-3 du code des assurances,

1240 du Code Civil,

et bien sûr de la loi Badinter, (n°85677)

qui pourtant les obligent...

 

Victimes oubliez votre assureur !

Pour preuve, consultez les nombreux exemples d'assureurs condamnés pour n'avoir pas respecté les choix des victimes, dans la nomination de leurs intervenants professionnels (non agréés) ...

 

Pour éviter tout malentendu et/ou décisions d'assurances arbitraires, souvent injustes, choisissez donc librement Votre Expert en automobile dans la liste officielle nationale dédiée à cet effet et gérée par le Ministère des Transports, consultable via le lien suivant :

 

http://www.securite-routiere.gouv.fr/connaitre-les-regles/le-vehicule/la-liste-nationale-des-experts-automobile

 

Pensez à consulter les appréciations et commentaires laissées par de nombreuses victimes dans tous les départements de France, sur différents sites accessibles sur internet, comme par exemple le site des  "Pages Jaunes" :

Liste non exhaustives, mais pour étayer ce propos prenons l'exemple du département de la Gironde(33) :

 

https://www.pagesjaunes.fr/pros/03146422#ancreBlocAvis

https://www.pagesjaunes.fr/pros/53500027#ancreBlocAvis

https://www.pagesjaunes.fr/pros/51792520#ancreBlocAvis

 

Réfléchissez et surtout prenez conseil avant d'agir, après ce sera trop tard ... ou alors une coûteuse contre expertise, puis un arbitrage incertain ou bien procédure judiciaire beaucoup plus longue et onéreuse, etc ... qui peuvent rester financièrement à votre charge ...

 

En conclusion :

 

- Choisissez librement Votre expert en automobile (inscrit sur la liste nationale officielle) en tout neutralité comme vous choisissez votre réparateur, avocat, médecin, kiné, dentiste, psy, notaire, pharmacien, etc ...

 

- Ne vous laissez pas intimider ni influencer par votre assureur qui usera et abusera de stratagèmes illicites pour vous dissuader de missionner votre propre expert, dans un sinistre de la circulation automobile, et de surcroit non responsable.

(chantage au règlement direct et au réparateur agréé, tentatives d'intimidations, abus de position dominante, subrogations abusives, etc...)

 

Alors, Victime, oubliez franchement votre assureur ... et laisser vous guider sainement et sereinement par des professionnels indépendants qui sont réellement à votre service...

 

- Contacter un ou plusieurs experts en automobile indépendants, exempt de tout lien économique et de tout syndicat majoritaire acoquiné, pour leur(s) demander conseil et assistance dans vos démarches de demande de réparation intégrale de vos préjudices, opposables évidemment par vos soins directement auprès de l'assureur représentant le responsable du sinistre. (vos préjudices doivent vous être intégralement remboursés).

 

- Si vous avez besoin de conseil complémentaire ou d'assistance juridique, contactez un avocat spécialiste, en automobile et/ou du recours direct des victimes, qui vous conseillera en tout indépendance.

 

Il est bon de rappeller de ne pas s'adresser à un avocat indiqué par votre assureur ...

 

Choisissez aussi votre avocat ...