Ses domaines d’interventions :

 

 Missionné par un particulier, un professionnel de l’automobile, une association, une société (d’assurance ou non), une juridiction civile ou pénale, ce technicien sachant, normalement indépendant, intervient dans les principaux domaines suivants :

 

- les chiffrages de dommages matériels aux véhicules terrestres à moteur, issus principalement de collisions de la circulation routière, incendie, bris de machine, vol, etc... ;

 

- le suivi des travaux de remise en état d’un véhicule accidenté, déclaré inapte à la circulation sur la voix publique et soumis à la procédure VE - VGE - VEI ;

 

- la recherche d'une responsabilité civile professionnelle lors d’un litige ou désaccord avec un tiers professionnel, vendeur, garagiste, carrossier, assureur, constructeur ou même un Expert en Automobile ;

 

- l’assistance technique contradictoire amiable ou judiciaire (litige entre particuliers et professionnels) ;

 

- l’établissement d'une valeur de remplacement de tout véhicule, avant ou après achat/vente ;

 

- du conseil technique et juridique en la matière.

 

 

De façon contradictoire, l'’Expert en Automobile intervient en apportant ses compétences techniques et juridiques pour établir : des faits et les analyser, l'origine et les circonstances des dommages, leurs étendus et leurs évaluations financières, la détermination de la méthodologie de la réparation nécessaire et propice à la remise en état du véhicule, conformément à la règlementation en vigueur, aux prescriptions du constructeurs et aux Règles de l’Art de la réparation automobile.

 

L’Expert n’intervient pas seulement suite à un accident matériel, mais aussi en contre ou tierce expertise, arbitrage, amiable ou judiciaire, dans les litiges transactionnels pour malfaçon, non conformité, vice caché , sur la détermination de l’origine des bris de pièce/machine ou incendie tant que faire se peut, enquête, reconstitution de sinistre, etc...